Financement

| Photo : © UN Women/Ryan Brown

La voie à suivre
 

L’objectif du financement est d’aligner l’ensemble des ressources (internationales et nationales, publiques et privées) avec les objectifs de développement durable.

Cette section a pour put d’aider les équipes de pays de l’ONU à "passer du financement fragmentaire au financement structuré". Le financement fragmentaire s’attache à transférer des ressources d’un contributeur financier vers un bénéficiaire, tandis que financement structuré vise à structurer différents flux financiers de manière à réaliser un objectif commun.

Le passage du financement fragmentaire au financement structuré se fait en plusieurs étapes:

  • L’étape 1 consiste à réaliser une analyse des moyens de financement dans les pays où le l’environnement financier a été cartographié; 
  • L’étape 2 implique, d’une part, de chiffrer le coût de la réalisation des objectifs stratégiques visés par le plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable et, d’autre part, d’évaluer la contribution de l’ONU (dans le cadre de ce plan-cadre); 
  • L’étape 3 suppose de calculer le besoin de financement et d’identifier un cadre budgétaire commun; et
  • L’étape 4 consiste à identifier des sources de financement pour le plan-cadre de l’ONU et d’établir une stratégie de mobilisation conjointe des ressources.
     

Le Fonds d’affectation spéciale pour le nouveau système de Coordonnateurs résidents

Avec l’adoption par l’Assemblée générale de la résolution 72/279, les États membres ont opté pour un mécanisme de financement mixte pour le nouveau système des Coordonnateurs résidents. 

Pour que la mise en œuvre du repositionnement du système des Nations Unies pour le développement réussisse, il est indispensable que le système des Coordonnateurs résidents (CR) puisse être entièrement financé et contrôlé par ses membres. Le Fonds d’affectation spéciale (SPTF en anglais), un fonds spécial rattaché au secrétariat de l’ONU, a été créé pour recevoir, regrouper, gérer et rendre compte de manière transparente et efficace de toutes les contributions et transactions financières se rapportant au nouveau système des CR. Le portail web du SPTF permet de voir en temps réel l’ensemble des engagements, contributions et dépenses enregistrés par le fonds.
 
Toutes les contributions sont importantes et la valeur symbolique de la contribution globale est bien supérieure à la somme des contributions individuelles qui la composent. L’objectif est d’élargir la participation à ce fonds au plus grand nombre de contributeurs et d’étendre la base de financement au maximum, afin de bâtir un système solide qui appartienne à toutes et à tous et qui œuvre pour le bien de toutes et de tous. 

Les sources de financement sont de trois natures distinctes: les contributions volontaires des États membres ; le doublement des quotes-parts des organismes de l’ONU appartenant au système des Nations Unies pour le développement et, enfin, le prélèvement d’une redevance de 1% sur les contributions aux ressources dédiées aux activités de l’ONU pour le développement et affectées à une seule agence, un seul programme ou un seul projet.

Pour voir les dernières contributions en date au SPTF, veuillez consulter le portail web du SPTF .
 

Le Fonds conjoint pour les ODD

Le Fonds conjoint pour les ODD est un dispositif interinstitutionnel centralisé destiné à soutenir l’une approche intégrée d’aide à l’élaboration des politiques et de financement stratégique. Grâce à ce fonds, nous faisons office de passerelle entre les acteurs qui agissent pour contribuer de manière substantielle et efficiente à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030. 

L’humanité, la planète et la prospérité sont, certes, les éléments fondamentaux du Programme 2030, mais, si nous voulons transformer notre monde, nous devons parvenir à mettre en place les politiques économiques, sociales et environnementales adéquates. Nous devons en outre faire en sorte de dégager des ressources significatives et durables en mettant au point des solutions de financement innovantes.

Le rôle du Fonds conjoint pour les ODD est d’impulser une transformation dans notre manière de “faire” du développement, en mettant l’accent sur les politiques, les investissements, le financement et les partenariats. Dans cette optique, nous fournissons un soutien adaptable, fiable et régulier à des programmes de développement qui donnent corps à de nouvelles manières de voir les choses. Notre démarche est fondée sur des approches adaptables en fonction des contextes, évolutives et intégrées.

Inspiré de la réforme des Nations Unies engagée par le Secrétaire général, le Fonds conjoint pour les ODD finance des initiatives relevant des 17 objectifs mondiaux pour le développement durable, afin de transformer les pratiques actuelles de développement et de mettre les pays sur la voie du développement durable et de la résilience. Cet outil, capital pour inciter à l’adoption de nouvelles approches et permettre de les concrétiser, nous l’avons créé en puisant dans l’expertise déjà à l’œuvre dans les différentes entités du système des Nations Unies pour le développement, ainsi qu’auprès d’un large réseau de partenaires. Disons que nous sommes en quelque sorte la "roue motrice" d’une nouvelle génération d’équipes de pays des Nations Unies (UNCT, en anglais, pour United Nations Country Teams) et de Coordonnateurs résidents.

En suscitant des changements dans le choix de politiques intégrées et transformatrices, nous favorisons l’élaboration de stratégies de financement ingénieuses susceptibles d’accélérer considérablement les progrès en matière d’ODD aux niveaux mondial, régional et national. Les programmes que nous soutenons sont placés sous la responsabilité et la direction des pays, chacun de ces programmes s’appuyant sur le plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable conclu spécifiquement avec le pays en question.

Afin de ne laisser personne de côté, nous avons l’intention d’accélérer le rythme des progrès réalisés en matière d’ODD et de généraliser la réflexion sur les problématiques transversales comme celles ayant trait aux droits de l’homme, au genre, aux jeunes, à l’environnement ou encore aux personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site web du Fonds conjoint pour les ODD.

 

Pour ne laisser personne de côté, nous allons accélérer le rythme des progrès réalisés en matière d’ODD et prendre en compte les problématiques transversales comme les droits de l’homme, le genre, les jeunes, l’environnement ou les personnes handicapées