Photo : © Gabriela Vilchez/UN Volunteers Peru
Le Groupe des Nations Unies pour le développement durable (GNUDD)

Groupe des Nations Unies pour le développement durable

Au niveau mondial, le GNUDD sert de forum de haut niveau pour la facilitation des processus conjoints d’élaboration des politiques et de prise de décisions. Il assure un service d’orientation, d’appui, de suivi, et de supervision de la coordination des opérations de développement dans 162 pays et territoires.

Le GNUDD se réunit deux fois par an sous la présidence de la Vice-secrétaire général Mme Amina J. Mohammed, qui préside le GNUDD au nom du Secrétaire général de l’ONU. L’Administrateur du PNUD, Mr Achim Steiner, occupe la fonction de Vice-président du Groupe. Le Bureau de la coordination des activités de développement (BCAD) assure quant à lui le secrétariat du Groupe. 

Le Groupe est composé des chefs de secrétariat des entités membres du GNUDD. Le Vice-président du GNUDD convoque également le Groupe restreint du GNUDD, qui est composé du DAES, de la FAO, de l’OIT, du PNUD, de l’UNESCO, du FNUAP, du HCR, de l’UNICEF, d’ONU Femmes, du PAM, de l'OMS et des présidents en exercice des Commissions économiques régionales. 


Les entités membres du GNUDD sont : 

BACP
Bureau d'appui à la consolidation de la paix
CEA
Commission économique pour l'Afrique
CEE
Commission économique pour l'Europe
CEPALC
Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes
CESAO
Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale
CESAP
Commission économique de l'Asie et de l'Extrême-Orient pour les Nations unies
CNUCED
Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement
DESA
Département des affaires économiques et sociales
DPPA
Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
ITC
Centre du commerce international
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
OIM
Organisation internationale pour les migrations
OIT
Organisation internationale du travail
OMM
Organisation météorologique mondiale
OMS
Organisation mondiale de la santé
ONU Femmes
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains
ONUDI
Organisation des Nations unies pour le développement industriel
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
PAM
Programme alimentaire mondial
PNUD
Programme des Nations unies pour le développement
PNUE
Programme des Nations unies pour l'environnement
UIT
Union internationale des télécommunications
UNCDF
Le Fonds d'équipement des Nations unies
UNDRR
Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
UNODC
Office des Nations unies contre la drogue et le crime
UNOPS
Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets
VNU
Volontaires ONU
† Programme des Nations Unies pour le développement : comprend le Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU) et le service des Volontaires des Nations Unies (VNU).
Présidente
Amina Mohamed portrait

Amina J. Mohammed

Vice-Secrétaire générale

Mme Amina J. Mohammed a été Ministre de l’environnement de la République fédérale du Nigéria de novembre 2015 à décembre 2016. En cette qualité, elle a dirigé l’action menée au niveau national pour le climat, la protection de l’environnement et la conservation des ressources dans la perspective du développement durable. 

Auparavant, elle a occupé auprès du Secrétaire général Ban Ki-moon les fonctions de Conseillère spéciale pour la planification du développement après 2015 et a, à ce titre, joué un rôle déterminant dans l’élaboration du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et, en particulier, des objectifs de développement durable. 

Avant d’entrer au service de l’Organisation des Nations Unies, Mme Mohammed a servi l’État nigérian sous trois gouvernements successifs en tant que Conseillère spéciale sur les objectifs du Millénaire pour le développement. Sa mission a notamment consisté à faire des recommandations sur les questions relatives à la lutte contre la pauvreté, à la réforme du secteur public et au développement durable, et à coordonner des programmes d’un budget annuel de 1 milliard de dollars en faveur de la réalisation desdits objectifs. 

Mme Mohammed a également été maître de conférences en pratique du développement à l’Université Columbia. Elle a été membre de nombreux conseils et comités consultatifs internationaux, dont le Groupe de haut niveau chargé du programme de développement pour l’après-2015 établi par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, le Groupe consultatif d’experts indépendants sur la révolution des données pour le développement durable, le Global Development Program de la Fondation Bill et Melinda Gates, l’Initiative du millénaire des femmes africaines, Girl Effect, le comité créé en 2016 aux fins de la réforme de l’Union africaine et le projet d’ActionAid International sur le droit à l’éducation.

Mme Mohammed a commencé sa carrière il y a trente-cinq ans dans le secteur privé, où elle a géré aux côtés d’architectes et d’ingénieurs des projets de construction d’établissements scolaires et médicaux et de bâtiments publics.

Vice-président
Achim Steiner

Achim Steiner

Administrateur du PNUD

Achim Steiner est entré dans ses fonctions d’Administrateur du PNUD le 19 juin 2017 pour un mandat de quatre ans. L’Assemblée générale des Nations Unies a confirmé cette nomination le 19 avril 2017 à la suite de sa nomination par le Secrétaire général, António Guterres.

Mr Steiner assure également la Vice-présidence du Groupe des Nations Unies pour le développement durable, un ensemble composé de 40 entités du système de l’ONU spécifiquement chargées des questions de développement durable.

Mr Steiner est reconnu depuis près de trois décennies comme un leader mondial dans les domaines du développement durable, de la résilience climatique et de la coopération internationale. Il a travaillé sans relâche pour promouvoir le développement durable, la croissance économique et l’égalité pour les plus vulnérables. Il est également un ardent défenseur des objectifs de développement durable.

Avant de prendre ses fonctions au PNUD, Mr Steiner était directeur de l'Oxford Martin School à l'Université d'Oxford et Professeur associé au Balliol College, Oxford. Il a occupé des fonctions dans diverses entités du système des Nations Unies et a eu, en cette qualité, à gérer des problématiques d’ordre mondial revêtant une dimension à la fois humanitaire et liée à la question du développement. Mr. Steiner a notamment dirigé le Programme des Nations Unies pour l'environnement (2006-2016) et a, à ce titre, aidé les gouvernements à investir dans les technologies propres et les énergies renouvelables. Il a en outre été Directeur général de l’Office des Nations Unies à Nairobi. Mr Steiner avait préalablement occupé d’autres postes éminents, notamment celui de Directeur général de l'Union internationale pour la conservation de la nature et celui de Secrétaire général de la Commission mondiale sur les barrages.

Achim Steiner a vécu et travaillé en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis. Il est diplômé en philosophie, politique et économie (MA) du Worcester College, Université d'Oxford et est titulaire d'une maîtrise de l'Université de Londres / École d'études orientales et africaines (SOAS).

Secrétariat
The official photo of Robert Piper shows him smiling in front of the UN flag.

Robert Piper

Sous-Secrétaire général, Bureau de la coordination des activités de développement

Robert Piper, de l’Australie, a été nommé Sous-Secrétaire général pour la coordination des activités de développement en 2018. M. Piper apporte à ses nouvelles fonctions près de 30 ans d’expérience dans le développement international, les interventions humanitaires et la consolidation de la paix aux Nations Unies. Il occupait auparavant le poste de Chef de l’équipe de transition du système de développement des Nations Unies, laquelle a été créée pour un leadership stratégique et la supervision de tous les aspects du repositionnement du système des Nations Unies pour le développement. Avant cela, il était responsable du Bureau des relations extérieures du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

M. Piper est entré au service des Nations Unies en 1990, plus précisément au Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) à Bangkok. Depuis lors, il a exercé diverses fonctions au sein de l’Organisation, dont celles de Coordonnateur spécial adjoint pour le processus de paix au Moyen-Orient, de Coordonnateur résident des Nations Unies et de Coordonnateur humanitaire pour le Territoire palestinien occupé, entre 2015 et 2018. M. Piper a également été Coordonnateur régional des Nations Unies pour les opérations humanitaires au Sahel, entre 2013 et 2015, Coordonnateur résident des Nations Unies, Coordonnateur des opérations humanitaires et Représentant résident du PNUD au Népal, de 2008 à 2013 et au Kosovo, de 2002 à 2004. Au PNUD, il a occupé plusieurs autres postes clefs au siège et sur le terrain, dont celui de premier Directeur du Fonds pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et celui de Directeur adjoint pour les interventions d’urgence.

M. Robert Piper est titulaire d’un diplôme en sciences politiques de l’Université nationale australienne et d’un certificat en littérature et langue françaises de l’Université de la Sorbonne. En 1994, il a reçu une bourse de l’Université de Yale.
 

 
Official Portrait of Giovanie Biha shows her smiling against a solid background.

Giovanie Biha

Directrice adjointe, Bureau de la coordination des activités de développement

Giovanie Biha a été nommée Directrice adjointe du Bureau de la coordination des activités de développement (BCAD) en 2019. Avant d’entrer en fonction à la BCAD, elle a été Secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique de des Nations Unies pour l'Afrique (2015 – 2019). Mme Biha apporte à ses nouvelles fonctions plus de 25 ans d’expérience dans le développement international, notamment dans la gestion des opérations stratégiques et la coordination de programmes. Auparavant, elle avait travaillé au PNUD, sur le terrain comme au siège, occupant des postes de haut niveau dans divers domaines de programmation et d’élaboration des opérations et des politiques. Elle apporte en outre à ce poste une solide expérience du développement institutionnel et des processus de réforme de l’ONU. Mme Biha a été Directrice de la gestion de l’ONU Femmes au moment de la création de l’organisation. Au Burundi, son pays natal, elle a travaillé comme Directrice des opérations à la Banque centrale ainsi que dans des banques privées. 
 

Photo : UNDP Peru/Monica Suarez
Le GNUDD est au service de la communauté mondiale

L'examen quadriennal complet des activités opérationnelles de développement

Le mandat du Groupe des Nations Unies pour le développement durable découle de l Examen complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies. , Ce dernier a été instauré par la résolution (72/279) de l’Assemblée générale, qui a pour but de faciliter sensiblement le contrôle et l’évaluation des opérations de développement de l’ONU.

L’Assemblée générale supervise l’action du GNUDD et de plusieurs de ses organismes membres au travers de sa Commission économique et financière (Deuxième Commission). Cette commission est chargée d’examiner les questions relatives à la croissance économique et au développement, telles que les questions de politique macroéconomique, le financement du développement, le développement durable, les établissements humains, l’élimination de la pauvreté, la mondialisation et l’interdépendance, les activités opérationnelles de développement, ou encore les technologies de l’information et de la communication au service du développement.

Au travers de sa Deuxième Commission, l’Assemblée générale procède à un Examen complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies. La résolution 72/279 vient en réponse au mandat défini par :

  • L'Assemblée générale, qui définit également les orientations de la politique en matière de coopération pour le développement, à l’échelle du système, ainsi que les modalités de leur mise en œuvre par le système des Nations Unies au niveau des pays; et

  • Le Conseil économique et social (ECOSOC), qui assure la coordination du système de l’ONU et définit des lignes directrices pour garantir la mise en œuvre de ces politiques.

A travers de l’Examen quadriennal complet, l’Assemblée générale définit le cadre formel des mandats intergouvernementaux, lesquels servent par la suite de base au travail du Groupe des Nations Unies pour le développement durable.

L’Assemblée générale supervise l’action du GNUDD et de plusieurs de ses organisations membres au travers de sa Commission économique et financière