Photo shows all the Resident Coordinators standing together facing the camera.

Renforcer le leadership des coordonnatrices et coordonnateurs résidents

Photo : © UN Photo/Mark Garten

Au Bureau de la coordination des activités de développement (BCAD), nous veillons à :

  • Affecter, au bon endroit, au bon moment, le/la coordonnateur/trice résident/te qui a le bon profil. Les coordonnatrices et coordonnateurs résidents sont des leaders reconnus dans le domaine des ODD et leur profil correspond au profil du pays qu’ils/elles servent. 

  • Recruter des coordonnatrices et coordonnateurs résidents qui ressemblent au monde qu’ils servent. Les coordonnatrices et coordonnateurs résidents ont des profils diversifiés, en particulier en termes de genre, d’origine géographique et de compétences linguistiques. Ils mettent au service de leur mission l’expérience et l’expertise qu’ils ont acquises dans des univers professionnels variés : organismes divers de l’ONU, gouvernements, organisations de la société civile et acteurs du secteur privé.  

  • Recruter des coordonnatrices et coordonnateurs résidents hautement performants.Les coordonnatrices et coordonnateurs résidents se montrent à la hauteur des attentes décrites dans la Définition d'emploi type du poste de Coordonnateur/trice résident/te des Nations Unies et dans le document intitulé Qualités de direction du/de la Coordonnateur/trice résident/te .

Consultez les principales Statistiques relatives aux coordonnatrices et coordonnateurs résidents ainsi que la Répartition des coordonnatrices et coordonnateurs résidents par nationalité.

on the left, a person dressed in traditional clothe is receiving a bag on rice from the RC who is on the right, in African clothe.
Légende: La Coordonnatrice résidente des Nations Unies à Eswatini remet des intrants agricoles au bureau du Vice-premier ministre par le biais de la Ministre de l'agriculture. Ces intrants bénéficieront à des ménages dirigés par un enfant.
Photo : © Twitter/UN Eswatini

Pour atteindre nos objectifs, nous travaillons dans les quatre principaux domaines suivants : 

  • La gestion des aptitudes. En partenariat avec l’OCHA, nous avons constitué une vaste et importante réserve de candidat(e)s aux profils très variés intéressé(e)s par des postes de coordonnateurs résidents ou de coordonnateurs résidents/coordonnateurs humanitaires. Cette réserve est appelée Filière de talents pour les fonctions de coordonnateur résident et coordonnateur humanitaire. À l’heure actuelle, il n’est pas possible de postuler pour une inclusion dans la Filière de talents pour les fonctions de coordonnateur résident et coordonnateur humanitaire.

  • La sélection. Nous géros le processus de sélection des coordonnatrices et coordonnateurs résidents. Le dispositif actuel est en cours d’examen. Nous publierons des informations actualisées sur ce que sera le nouveau dispositif dès que celui-ci aura été approuvé.

  • Le perfectionnement aux capacités d’encadrement. Nous tenons à ce que les coordonnatrices et coordonnateurs résidents actuels et futurs possèdent les meilleures compétences d’encadrement qui soient. Pour y parvenir, nous leur offrons des opportunités d’apprentissage individualisées et adaptées à leurs besoins particuliers du moment, par exemple par le biais de programmes d’accompagnement, de programmes de coaching, ou d'échanges entre pairs. Afin de nous assurer que les équipes de pays des Nations Unies travaillent de manière plus collaborative et plus innovante, nous les aidons à organiser des Laboratoires de direction sur les objectifs de développement durable (en anglais : "SDG Leadership Labs") en collaboration avec le Presencing Institute du MIT. Consultez ce résumé du programme de perfectionnement des capacités d’encadrement des coordonnatrices et coordonnateurs résidents.  

  • La gestion de la performance. Les coordonnatrices et coordonnateurs résidents sont encadrés et soutenus dans l’exercice quotidien de leurs fonctions par les Directeurs/trices régionaux/ales du BCAD. Nous travaillons sur un nouveau système de gestion de la performance des coordonnatrices et coordonnateurs résidents et de facilitation du processus d'évaluation annuelle de leur performance. Entretemps, nous avons mis en place un système permettant aux entités membres des équipes de pays des Nations Unies de faire part de leurs avis sur la performance des coordonnateurs/trices résident(e)s et nous avons fait en sorte que les coordonnateurs/trices résident(e)s puissent évaluer la contribution des entités membres des équipes de pays des Nations Unies aux résultats collectifs des activités menées par les équipes de pays des Nations Unies..